Les dernières informations de l’aérien à travers le monde

Réunion: Appel à manifestation d’intérêt pour la distribution de la destination insulaire

Dans le cadre de la stratégie de promotion, production, distribution et vente de la destination Réunion, le Comité Régionale du tourisme de l’île, par la voix de Ile de la Réunion Tourisme, a émis un appel à manifestation d’intérêt afin de sélectionner les distributeurs prioritaires en 2024 dans le cadre de la stratégie de promotion, production, distribution et vente de la destination Réunion en lien avec l’IRT.

La sélection se fera en fonction des critères suivants : compréhension des enjeux et objectifs, pertinence des actions proposées, programmation ou volonté de programmation de la destination, intégration d’un ou plusieurs produits proposés par l’IRT, pertinence du ciblage B2B et B2C, …

La remise des plis doivent être impérativement remis par voie dématérialisée.

Plus d’informations ici

Egypte : Flyadeal loue l’unique Boeing 777 de Alexandria Airlines

copyright : newsaero

Le Boeing d’Alexandria Airlines estexploité depuis le 24 mai par Flyadeal sur le réseau internationale de la compagnie saoudienne.

L’appareil âgé de 22 ans, déjà aux couleurs de Flydeal, a été notamment affecté aux dessertes de Médine et Djeddah pour le transport des pèlerins du Hajj en provenance du Niger, d’Inde, de Turquie et d’Egypte.

suite de l’article ici

Asky revient à Pointe-Noire au Congo après 4 ans d’absence

copyright : newsaero

Asky devrait à nouveau desservir Pointe-Noire à partir du 2 octobre 2024. Dès cette date, le service reliant actuellement Lomé ( Togo) à Luanda (Angola) se prolongera jusqu’à la capitale économique congolaise, selon les GDS consultés par AeroRoutes.

suite de l’article ici

Chinois ou Portugais? L’Angola shortliste deux consortiums pour la concession du nouvel aéroport international de Luanda

copyright : newsaero

Le 8 juillet dernier, le ministre angolais des Transports a examiné les propositions de l’appel d’offres et a retenu les offres de deux consortiums pour la concession de l’aéroport international Dr Antonio Agostinho Neto (AIAAN) de Luanda, construit par la Chine et inauguré en novembre 2023. On parle ici d’une infrastructure majeure s’élevant à près de 3 milliards de dollars.

Le premier consortium est composé de Corporacion America Airports (CAAP), Mota-Engil Engenharia e Construçao, SA et BestFly Angola. Le deuxième consortium comprend China National Aero-Technology International Engineering orporation (CAIEC) et Yunnan Airport Group Co., Ltd.

Corporacion America Airports est un acteur spécialisé dans la gestion aéroportuaire, exploitant actuellement 52 aéroports dans 6 pays d’Amérique latine et d’Europe. En 2019, la société a généré un chiffre d’affaires de 1,6 milliards USD et un bénéfice de 223,6millions USD, pour un investissement de 3,8milliards USD. Mota-Engil S.A, partenaire de CAAP, est une entreprise spécialisée dans la construction et la gestion d’infrastructures, avec une expérience de plus de 70 ans et une présence dans plus de 30 pays. BestFly Angola est leader du marché angolais de l’assistance en escale et l’une des plus importantes compagnies aériennes d’affaires en Afrique.

suite de l’article ici

L’Organisation de l’aviation civile internationale offre une formation technique à Madagascar

copyright : newsaero

Cette formation s’inscrit dans le cadre du Plan régional de mise en oeuvre complet pour la sûreté de l’aviation et la facilitation en Afrique (Plan AFI SECFAL) que l’OACI a lancé à destination des Etats africains

L’organisation de l’aviation civile internationale donne un coup de main à Madagascar dans la mise en place d’une cartographie des risques dans ses aéroports, afin de pouvoir les identifier, les analyser, les évaluer et prendre les mesures pour atténuer. A cet effet, l’OACI a organisé et animé un atelier sur la gestion des risques en milieu aéroportuaire, du 2 au 5 juillet 2024, dans les locaux de l’Ecole nationale d’enseignement de l’aéronautique et de la météorologie (ENEAM) de Madagascar.

Suite de l’article ici

Maroc : Les exportations de produits aéronautiques croissent de 17?6% entre janvier et mai 2024

copyright : newsaero

Entre janvier et mai 2024, les exportations marocaines ont enregistré une hausse de +4?4% comparativement à la même période en 2023. A travers l’assemblage d’aéronefs et l’interconnexion des systèmes et câblage électrique (EWIS), le secteur aéronautique a contribué à cette croissance.

Les exportations marocaines de produits aéronautiques ont augmenté de 17,6% au cours des cinq premiers mois de l’année. C’est ce qui ressort des derniers indicateurs (provisoires) des échanges extérieurs publiés par l’Office des Echanges, sur la base des déclarations douanières.

L’assemblage d’aéronefs a enregistré une recette de 6915 millions de Dirhams marocains (704 millions USD) entre janvier et mai 2024, contre 5 412 millions de Dirhams (551 millions USD) à la même période l’année dernière; soit une croissance de 1503 millions de Dirhams (+27,8%).

Suite de l’article sur Newsaero

Botswana : Kalahari Air acquiert son premier EMB120, recherche des pilotes

copyright : newsaero

Fondée en 1968, Kalahari Air services est l’une des plus anciennes entreprises aéronautiques du Botswana.

Kalahari Air s’apprête à recevoir son tout premier avion Embraer EMB120. L’appareil, actuellement stocké à l’aéroport de Lanseria en Afrique du Sud, passe les dernières vérifications avant la livraison, a appris NewsAero. Âgé de 35 ans, il arbore déjà la livrée de son nouvel opérateur, et ce depuis octobre 2023 au moins.

Suite de l’article sur Newsaero

Air Burkina : le Gouvernement discute avec des investisseurs privés Burkinabés

copyright : newsaero

En difficulté financière et sans avion, Air Burkina a suspendu ses opérations en avril dernier. depuis lors, Ouagadougou est à la recherche de voies et moyens pour relancer le pavillon national

Réunis autour d’un « groupement d’intéret économique baptisé Investment Faso New (IFN), quatre hommes d’affaires burkinabés sont disposés à fiancer la relance d’Air Burkina, qui ne vole plus depuis avril. A l’issue de l’audience que lui a accordée le Premier mininstre burkinabé, Dr Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambela, ce lundi 1er juillet 2024, le président d’IFN, Damo Justin Baro, a révélé que son groupe a un partenaire fiancier prêt à injecter un montant conséquent pour relancer les opérations du transporteur.

Suite de l’article sur Newsaero

Ethiopian Airlines atterrit à Varsovie, sa 24ème destination en Europe

copyright : newsaero

Comme annoncé, Ethiopian Airlines a lancé son service à destination de Varsovie ce lundi 1er juillet 2024. Le vol inaugural a décollé de l’aéroport international Bole d’Addis-Abeba à 23h57 (heure locale), après une cérémonie organisée en présence notamment de l’ambassadeur de Pologne en Ethiopie, de hauts responsables du gouvernement éthiopien et des responsables du gouvernement éthiopien et des dirigeants de la compagnie aérienne nationale éthiopienne.

Elle dessert désormais la capitale et la plus grande ville de Pologne quatre fois par semaine (lundi, mercredi, vendredi et dimanche), via Athènes, la capitale grecque. La ligne est opérée en Boeing 737MAX de 160 places (16 en classe affaire et 144 en économie), sans concurrence.

Source : newsaero

Le Canadien Inkas pour sécuriser les aéroports gabonais

copyright : newsaéro

Le Gabon a récemment entrepris un ambitieux projet de modernisation de ses aéroports, visant à les rénover et à les rendre conformes aux normes de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Cette initiative comprend également l’intégration d’équipements et de technologies de pointe, notamment ceux fournis par Inkas, pour renforcer l’efficacité et la sécurité des infrastructures aéroportuaires du pays.

INKAS, la réponse pour assurer la sécurité des aéroports gabonais. Constituée d’une équipe de spécialiste de la défense et des forces de l’ordre, l’entreprise canadienne a signé dans ce sens, un contrat-cadre avec le gouvernement gabonais, via le ministre des Transports, , le capitaine de vaisseau Dieudonné Loic Ndinga Moudouma jeudi 27 juin 2024, rapporte Gabon Media Time. Pour atteindre son objectif, INKAS prévoit d’investir près de 50 millions de dollars pour les infrastructures aéroportuaires.

Suite de l’article ici

L’Afrique du Sud et la Sierra-Léone signent un accord de coopération technique en matière d’aviation civile

copyright : newsaero

L’Autorité sud-africaine de l’aviation civile (SACAA) et l’Autorité de l’Aviation Civile de Sierra Leone ( SL-CAA) collaboreront en matière de surveillance de la sûreté aérienne, formation et assistance technique, entre autres.

Les deux entités ont signé un protocole d’accord à ce propos ce mercredi 26 juin 2024, à travers les plumes de leurs directrices générales respectives, Poppy Khoza et Musayeroh Barrie.

La signature de ce partenariat est intervenue lors de la dernière journée des deux jours de visite de travail effectuée par la SL-CAA à la SACAA. Laquelle visite s’est achevée par l’élaboration d’un plan d’action « pour guider les engagements futurs » affirme la partie sud-africaine. La Sierra Léone a beaucoup à apprendre de l’Afrique du Sud dans le domaine de l’aviation civile.

Suite de l’article

Eswatini Air prépare trois nouvelles route régionales, conditionne le renforcement de sa flotte à leur viabilité

copyright : newsaero

Dans le ciel depuis bientôt 1 an, Eswatini Air, la compagnie nationale d’Eswatini, ambitionne déjà de quasi-doubler son réseau régional.

Eswatini Air veut poursuivre son expansion. La compagnie étudie actuellement trois nouvelles routes régionales : Bulawayo au Zimbabwe, Lusaka en Zambie et Nampula au Mozambique. Thokozani Innocent Msibi, analyste des prix et gestion des revenus de la compagnie, a dévoilé ces plans en marge du salon Aviadev qui se tient du 19 au 21 juin 2024 à Windohek, en Namibie.

« Nous prévoyons de mettre en place une triangulation entre Bulawayo et Lusaka, à partir de notre hub« , explique-t-il.

Actuellement, Eswatini Air, filiale commerciale à 100% de la Royal Eswatini National Airways Corporation (RENAC), dessert déjà Harare au Zimbabwe. Son réseau régional comprend également Johannesburg, Durban et Le Cap en Afrique du Sud.

Suite de l’article ici

La Tanzanie initie une nouvelle politique de tarification pour les renouvellements du CTA des compagnies aériennes

copyright : newsaero

A l’heure actuelle, la législation tanzanienne stipule que les frais de renouvellement du certificat de transporteur aérien (CTA) varient en fonction du nombre d’aéronefs exploités par la compagnie aérienne, soit 600 USD par avion. Le gouvernement envisage de fixer un montant uniforme pour tous les transporteurs, quel que soit le volume de leur flotte.

Le montant du renouvellement du Certificat de Transporteur aérien (STA) pourrait considérablement chuter en Tanzanie. Face au Parlement le 13 juin 2024, présentant le projet de budget de l’année fiscale 2024/2025, le ministre des finances a proposé que le montant du renouvellement du CTA soit fixé à 600 USD par compagnie aérienne et par an, contre 600 USD par avion et par an, comme c’est actuellement le cas.

« L’objectif de cette mesure est de réduire les coûts d’exploitation dans le secteur , et de stimuler la croissance de l’industrie aéronautique« , justifie Mwigulu Nchemba. Ce serait davantage vrai pour les compagnies aériennes qui exploitent une flotte plus ou moins conséquente. Avec 15 avions inscrits dans son CTA, Air Tanzania, le porte-étendard national et leader local, économiserait 600 USD fois 14 soit 8400 USD. Son principal rival, Precision Air, qui dispose de 8 avions, économiserait 600 USD X7, pour un total de 4200 USD.

Suite de l’article ici

Air Tanzania lance son service cargo vers Hong Kong

copyright : newsaero

Air Tanzania ( ATCL) a ajouté Hong Kong à son réseau cargo. depuis le 3 juin 2024, ATCL y a effectué plusieurs allers et retours, depuis Dar-Es-Salaam, sa base.

Le service est proposé avec son seul avion-cargo, un Boeing 767-300F d’une capacit »é de 31 palettes (24 sur le pont principal et sept dans les soutes inférieures) et 54 tonnes de charge utile sur 3255 nautiques miles (6025km).

« Ce nouveau service nous permettra de transporter une variété de marchandises vers etr depuis Hong Kong, élargissant ainsi nos opérations de fret. La décision de lancer des vols vers Hong Kong fait partie de notre stratégie visant à accroître notre présence sur le marché mondial du fret aérien et à répondre à la demande croissante de services de transport de marchandises » affirme le transporteur.

suite de l’article ici

RwandAir étend son réseau cargo à Dubaï et Djibouti

copyright : newsaero

RwandAir renforce son réseau cargo aux Emirats Arabes Unis, en y ajoutant Dubaï. Le vol inaugural vers la ville touristique a eu lieu ce lundi 10 juin 2024, avec son seul avion-cargo, un Boeing 738SF acquis en novembre 2022.

Cette nouvelle route porte à deux ses destinations cargo dans le pays du Moyen-Orient, en comptant Sharjah. Le transporteur prévoit aussi d’ajouter Djibouti (via Dubaï et Sharjah) à son réseau de fret à partir de lundi 17 juin, avec une fréquence de deux vols par semaine (lundi et mercredi).

« Notre expansion à Dubaï et Djibouti renforce le rôle de RwandAir Cargo comme facilitateur clé du commerce sur le continent africain, et s’aligne parfaitement sur les objectifs de la Zone de libre-échange continentale africaine (AFCFTA), transformant Kigali en une plaque tournante régionale du fret« , estime le directeur de RwandAir Cargo Services, Bosco Gakwaya.

Suite de l’article ici

Routes : Ethiopian Airlines veut desservir Casablanca d’ici 2025

copyright : newsaero

Ethiopian Airlines est determinée à poursuivre son expansion en Afrique, notamment dans la partie Nord du continent qui, selon le PDG Mesfin Tasew Bekele, « reste un défi ».

Il l’a fait savoir lors de la conférence de presse tenue e marge de la récente 12e Aviation Stakeholders Convention de l’AFRAA à Addis Abeba « Nous sommes en discussions avec Royal Air Maroc pour collaborer et relier Casablanca à Addis-Abeba. Nous espérons ouvrir cette route probablement dans l’année à venir », a-t-il déclaré.

Dans la région, Tunis et Alger sont également « des cibles dans notre ligne de mire », a-t-il ajouté.

Il a reconnu que la desserte de la Libye pose des défis importants en raison de la situation politique et sécuritaire prévalant dans ce pays. en fin de compte, il a admis que le principal challenge dans la partie Nord du contient est principalement lié  » à la disponibilité d’un nombre suffisant de passagers ».

Suite de l’article ici

ITA AIRWAYS se pose à Accra, sa 4ème destination en Afrique

copyright : newsaero

Au cours de la saison estivale à venir, ITA Airways desservira 57 destinations, dont 16 nationales, 26 internationales et 15 intercontinentales, mais aussi 12 destinations saisonnières supplémentaires. Accra, la capitale ghanéenne, devient sa première nouvelle route ouverte dans le cadre de son programme d’été 2024.

Comme prévu, ITA Airways a lancé sa route Rome-Accra ce jeudi 6 juin 2024. Le vol inaugural a quitté la capitale italienne à 16h23 (heure locale), et s’est posé dans la capitale ghanéenne à 19h37 (heure locale).

Le transporteur propose désormais trois fréquences hebdomadaires au cours de ce mois( mardi, jeudi et samedi), une fréquence supplémentaite sera ajouté à partir de juillet.

Suite de l’article ici

Qatar Airways en phase de finalisation du rachat de RwandAir

copyright : newsaero

L’acquisition des 49% de RwandaAir par Qatar Airways devrait être finalisé d’ici la fin du premier semestre. C’est ce qu’a laissé entendre la PDG Yvonne Makolo dans son interview accordé le lundi 3 juin à Newsaero, en marge de l’Assemblée Générale de l’IATA à Dubaï.

« Cette fois-ci, c’est pour de non. Nous sommes sur le point de finaliser et nous devrions conclure cela dans les prochaines semaines. Tout le monde travaille dans ce sens. Cela fait longtemps que cela dure, nous avons connu de nombreux retards en cours de route, mais nous prévoyons de finaliser cela sous peu. Avant la fin du premier semestre? J’espère que oui. Nous travaillons en ce sens« , a-t-elle déclaré.

suite de l’article ici

Addis Abeba officialise la libéralisation du transport domestique et met fin au monopole d’Ethiopian Airlines

copyright : newsaero

Ethiopian Airlines n’est plus l’unique transporteur autorisé à opérer des vols réguliers de passagers et de fret sur le marché intérieur. En date du jeudi 2″ mai 2024, l’Autorité éthiopienne de l’aviation civile (ECAA) a donné son feu vert aux opérateurs privés locaux pour proposer ces mêmes services.

Pour le moment , les douze en activités dans le pays sont cantonnés aux seuls vols charters. Parallèlement à son annonce, l’ECAA leur a adressé des lettres les invitant à lui proposer leurs plans de vols réguliers.

« En accordant cette autorisation, l’Autorité permettra au secteur du transport aérien de contribuer de manière significative au développement global du pays, en fournissant des services sûrs et garantis. Par ailleurs, cela incitera de nombreux investisseurs à entrer dans le secteur« , pense le régulateur.

Suite de l’article ici

Kenya Airways ambitionne de deservir Riyad et Djeddah

copyright : newsaero

Suite à la première session de la Commission Mixte de Coopération (JCC) entre le Kenya et l’Arabie Saoudite en mars 2022, ainsi que la visite d’Etat du président kényan William Ruto en Arabie Saoudite en octobre 2023, les relations entre les deux pays se renforcent. L’aviation est l’un des secteurs clés où ils cherchent à concrétiser davantage cette consolidation des liens bilatéraux et commerciaux.

Kenya Airways pourrait prochainement voler vers Riyad et Djeddah en Arabie Saoudite. En marge de la troisième édition du Forum pour le futur de l’aviation (FAF), qui se tient actuellement ( du 20 au 22 mai 2024) à Riyad, la capitale de l’Arabie Saoudite, le ministre kenyan des Routes et du Transport, Kipchumba Murkomen, a indiqué avoir discuté avec son homologue saoudien des Transports et des Services logistiques, Saleh bin Nasser Al-Jasser, des opportunités pour KQ d’établir des vols réguliers vers les deux villes saoudiennes.

suite de l’article ici

South African Airways (SAA) : le renforcement de la flotte se poursuit mais pas de commandes d’avions neufs prévus avant 2028

copyright : newsaero

Depuis sa reprise d’activité en septembre 2021 après une période de 17 mois de restructuration. South African Airways (SAA) a adopté une stratégie de croissance prudente, mettant l’accent sur ses nouvelles orientations en matière de développement de sa flotte.

SAA pourrait recommencer à acheter des avions neufs d’ici 5 ans. « Nous pensons qu’après 2028, South Africian Airways devrait commencer à acheter des avions de nouvelles génération, car il y a des pressions sur la responsabilité environnementale, l’empreinte carbone, etc. Et toutes les compagnies aériennes s’efforcent d’obtenir des avions plus récents », a déclaré son PDG par interim, le Professeur John Lamola, dans une interview accordée au journal sud-africain Mail & Guardian, ce samedi 25 mai 2024.

suite de l’article ici

L’Open Skies Nigéria-Etats-Unis entre pleinement en vigueur après plus de 20 ans

copyright : newsaero

Les compagnies aériennes nigérianes desservant ou voulant desservir les Etats-Unis, et les transporteurs américains volant dans le sens inverse ne sont plus soumis aux restrictions du nombre de routes, de capacités, de fréquences et d’affrêtements, et sont autorisés à signer des accords partage de codes, depuis le 13 mai 2024.

C’est à cette date qu’est totalement entré en vigueur l’accord ciel ouvert signé entre les deux pays depuis plus de deux décennies, et appliqué à titre provisoire ( et partielle) depuis 2000.

« Cet accord avec le Nigéria constitue un pas en avant dans la libéralisation du secteur de l’aviation civile internationale en Afrique, élargit davantage notre solide partenariat économique et commercial, favorise les liens entre les peuples et crée de nouvelles opportunités pour les compagnies aériennes, les agences de voyages et les clients. Grâce àç cet accord, les transporteurs aériens peuvent fournir des services aériens plus abordables, pratiques et efficaces aux voyageurs et aux expéditeurs; ce qui favorise le tourisme et le commerce », affirme l’Ambassade des Etats-Unis au Nigéria.

suite de l’article ici

Commande record d’avion pour Saudi Airlines

COPYRIGHT / SAMSHUI.COM

Saudia a passé une commande de 105 Airbus soit le contrat de vente le plus important du pays.

L’annonce faite ce lundi 20 mai salue un « accord historique » d’environ 19 milliards de dollars.

« Cet accord historique porte sur 105 appareils confirmés et marque un moment important non seulement pour l’industrie aéronautique saoudienne, mais aussi pour l’ensemble de la région Mena (Maghred+ Moyen-Orient ndlr) », a précisé le groupe dans son communiqué. La commande est répartie en 54 A321 pour Saudia et 51 appareils pour la low-cost flydeal (12 A320neo et 39 A321neo).

En plus de cette commande record, les autorités saoudiennes ont également évoqué, lors de cette conférence de presse qui s’est tenue à Ryad en marge du Future Aviation Forum, la construction prochaine d’un nouvel aéroport dans la capitale avec une capacité d’accueil de 120 millions de passagers par an.

L’Arabie saoudite cherche en effet a rattraper son retard sur ses deux voisins du Golf que sont les Emirats Arabes Unis et le Qatar.

C’est à l’heure actuelle Dubaî qui détient le record de l’aéroport le plus fréquenté au monde. Pour le prince heritier, l’aérien est un secteur d’activité privilégié que doit développer l’Arabie Saoudite dans l’objectif de devenir un hub commercial et touristique majeur de la région.

Suite de l’article ici

Nigeria : Cloué au sol à la suite d’un accident, Dana Air met ses employés en chômage partiel

copyright : newsaero

Le 24 avril 2024,l’Autorité nigériane de l’aviation civile (NCAA) a suspendu le certificat de transporteur aérien (CTA) de Dana Air, pour l’auditer. Cette suspension intervenait 24h après qu’un McDonnel Douglas MD-82 de la compagnie aérienne privée nigériane a fait une sortie de piste à l’aéroport international Murtala Muhammed de Lagos.

Dana Air a mis entre parenthèses les contrats de travail de certains de ses employés.  » A la lumière de l’audit en cours, Dana Air a pris la décision de licencier temporairement certains membres du personnel, en attendant la conclusion de l’audit. Cette décision a été prsie pour assurer une gestion efficace des ressources, et faciliter un examen approfondi des procédures opérationnelles », justifie le transporteur dans un communiqué publié le 11 mai 2024, cité par la presse nigériane.

Pour rappel, avant la suspension de ses activités, la compagnie reliait Lagos, Abuja, Port Harcourt, Enugu, Ibadan et Owerri. Sa flotte dont plus de la moitié des appareil est clouée au sol, comprend quatre MD-83, deux 7373-300 et un MD-82.

Suite de l’article ici

Qatar Airways s’apprête à entrer dans le capital d’une autre compagnie aérienne cette fois en Afrique australe

copyright : newsaero

Qatar Airways a lancé le processus d’acquisition de 49% des parts de RwandAir en 2020. Alors que les négociations touchent à leur fin, la compagnie aérienne nationale qatarie vient d’annoncer la conclusion imminente d’une transaction similaire avec un autre transporteur de la région d’Afrique australe. Cette région est considérée par Qatar Airways comme cruciale et déterminante pour un maillage complet du marché africain.

Qatar Airways acquerra des parts dans le capital d’une compagnie aérienne basée en Afrique australe. Révélation faite par son PDG, Badr Al Meer, ce mercredi 15 mai 2024, lors du Forum économique du Qatar qui se tient actuellement à Doha ( du 14 au 16 mai), la capitale qatarie. « Le dernier morceau de la cohésion de notre réseau-est l’Afrique australe. Nous ne l’avons pas encore annoncé… Nous sommes à la dernière étape de l’investissement en fonds propres dans une compagnie aérienne en Afrique australe« , a-t-il déclaré.

S’il refuse pour le moment de donner l’identité du transporteur concerné encore moins s’il s’agit d’une compagnie privée ou étatique, il a toutefois laissé entendre qu’il s’agit de l’une des trois compagnies majeures dans la région d’Afrique australe. La cartographie des acteurs de la région montre TAAG Angola Airlines et South African Airways comme les deux principales compagnies étatiques (en termes de flotte et réseaux) – et dans une certaine mesure LAM Mozambique en cours de restructuration- tandis que les low-cost sud-africaines Airlink et FlySafair sont les principaux transporteurs privés de la région.

suite de l’article ici

Praia rappelle Cabo Verde Airlines à l’ordre après l’annulation de plusieurs vols domestiques

copyright : newsaero

Suite à la suspension des opérations de Bestfly Cabo Verde, Cabo Verde Airlines s ‘est retrouvé contraint de réinvestir le marché intérieur pour maintenir la continuité du service. Cependant, depuis son retour dans ce secteur, la compagnie aérienne nationale du Cap-Vert éprouve des difficultés à offrir des vols réguliers.

Le gouvernement cap-verdien digère mal l’annulation de plusieurs vols domestiques de Cabo Verde Airlines la semaine dernière. interrogé à ce sujet par la presse locale le 10 mai 2024, le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Olavo Correira, a demandé au transporteur national de corriger ces manquements, car dans l’industrie du transport aérien on vise « l’excellence« . « Il peut y avoir des annulations de vols, mais nous devons travailler pour les éviter« , affirme le membre du gouvernement.

Suite de l’article ici

Le PDG d’Ethiopian Airlines appelle à la fin du protectionnisme

Le protectionnisme constitue l’un des principaux défis entravant le développement du secteur du transport aérien en Afrique, lequel ne représente qu’une maigre part de 3% du marché mondial. Le PDG d’Ethiopian Airlines, lors de la conférence de presse organisée à l’occasion de l’ouverture de la 12ème Aviation Stakeholders Convention de l’AFRAA qui se tient actuellement (du 12 au 14 mai) à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie.

« Malheureusement, plusieurs pays africains perçoivent les principales compagnies aériennes du continent comme des acteurs cherchant à évincer les leurs. Cependant, il est regrettable de constater qu’ils n’éprouvent aucune appréhension envers les grands transporteurs des autres continents qui captent à eux seuls 90% du trafic aérien africain. En Afrique, nos acteurs sont de petite envergure, et la méfiance mutuelle entrave notre capacité à cooperer et à travailler ensemble dans l’intérêt de toutes les parties« , regrette Mesfin Tasew Bekele

Pour dissiper les doutes des dirigeants politiques africains, il prend pour exemple le succès d’ASKY Airlines, dont Ethiopian Airlines est actionnaire depuis sa création en 2007. « En Afrique, ASKY est le parfait exemple de coopération: c’est une compagnie rentable dont nous sommes fières, et pourtant nous n’en tirons aucun bénéfice particulier« , affirme le patron de la plus grande compagnie aérienne africaine. A l’en croire, Ethiopian Airlines a fourni 95 000 passagers à ASKY au premier trimestre 2024. A l’opposée, cette dernière n’a contribué qu’avec moins de 10 000 voyageurs vers Ethiopian Airlines.

Suite de l’article ici

KlasJet renforce ses capacités ACMI avec l’ajout d’un Boeing 737-800 NG

copyright : Newsaero

KlasJet, compagnie de localisation d’avions bien connue faisant partie de la famille Avia Solutions Group, l’un des plus importants fournisseurs mondiaux de service ACMI, a enrichi sa flotte en intégrant un nouveau Boeing 737-800 NG. Cette acquisition porte à 7 le nombre total d’avions disponibles pour les opérations ACMI.

Le dernier appareil ajouté à la flotte de KlasJet, immatriculé LY-SLX et configuré avec 186 sièges, entrera en service à la mi-mai. Selon Justinas Bulka, PDG de KlasJet, cette expansion récente permettra à la compagnie aérienne de mieux répondre aux besoins de sa clientèle pendant une saison estivale qui s’annonce très chargée.

« Les services ACMI constituent un domaine relativement récent pour nous, puisque nous y avons fait notre entrée en 2023. Malgré cela, en un laps de temps aussi court, nous avons réussi à signer plusieurs contrats à long terme et à agrandir notre flotte en conséquence. Bien que trouver des avions adaptés sur le marché soit actuellement un défi, notre objectif est d’atteindre une flotte de 50 avions dans 5 prochaines années, » a déclaré Justinas Bulka.

Suite de l’article ici

EgyptAir reviendra à Fujairah aux Emirats Arabes Unis après 21 ans d’absence

EgyptAir relancera sa route Le Caire-Fujairah le 11 juillet prochain. Annonce faite par l’aéroport émirati le 2 mai 2024. Le pavillon national égyptien proposera deux vols hebdomadaires ( jeudi et dimanche) entre la capitale égyptienne et la ville émiratie.

Le service sera proposé en Airbus A321 de 182 places (16 en classe affaire et 166 en économie).

« Nous nous efforçons de fournir une expérience de voyage confortable, selon des procédures de dédouanement rapides, qui garantissent l’amélioration de l’expérience de voyage à destination et en provenance de l’Emirat« , affirme le directeur général de l’aéroport international de Fujairah, le capitaine Ismail Al Balushi.

Fujairah, que la compagnie avait desservi la dernière fois en 2003, deviendra sa troisième destination aux Emirats Arabes Unis, après Dubaï et Sharjah.

suite de l’article ici

Kenya : Renegade Air se met à l’ATR avec l’Acquisition d’un module cargo-500F

Renegade Air recevra prochainement un autre avion-cargo, un ATR72-500F, a appris Newsaero. L’appareil a été aperçu cette semaine à l’aéroport international de Malte, où il est stationné depuis décembre 2023.

Cet avion agé de 14,5 ans , était précédemment exploité par la compagnie régionale indienne TruJet, qui est actuellement à l’arrêt. Il est la propriété de la société de leasing irlandaise Abelo Capital. selon des sources proches du dossier, sa maintenance devrait être effectuée chez Precision Air en Tanzanie.

Suite de l’article ici

Air Tanzania choisit AFI KLM E&M pour le support d’équipements de sa flotte 737 MAX-9

copyright : newsaero

Air France Industries KLM Engineering & Maintenance a annoncé ce mercredi 24 avril 2024 la signature d’un programme de support des équipements avec Air Tanzania Company Limited (ATCL) pour les nouveaux avions 737 MAX-9.

Dans le cadre du Component Program, AFI KLM E&M fournira à Air Tanzania l’accès à un pool complet d’équipements, ainsi qu’un service de support 24h/24 et 7j/7 assuré par une équipe d’ingénieurs expérimentés. ce programme est stratégiquement conçu pour minimiser la durée des activités de maintenance et de réparation non programmées, tout en optimisant l’efficacité opérationnelle de la flotte 737 MAX-9 d’Air Tanzania.

Aymeric Mechin, Vice-Président des Ventes pour la zone Moyen-Orient et Afrique chez Air France Industries KLM Engineering & Maintenance, a affirmé: « Nous sommes ravis de nous associer à Air Tanzania et de lui fournir nos services exceptionnels de support des équipements. Notre équipe s’engage à faire en sorte que les nouveaux avions 737 MAX9 d’Air Tanzania fonctionnent à des niveaux de performance optimaux, et nous nous réjouissons de ce partenariat prosère et durable. Cette collaboaration marque une étape importante, car elle renforce l’ancrage d’AFI KLM E&M sur le marché africain de l’aviation. Avec l’arrivée d’Air Tanzania parmi nos clients, nous sommes prêts à poursuivre notre croissance et à fournir des services d’assistance sans précédent aux compagnies aériennes du continent. »

suite de l’article ici

Cabo Verde Airlines : Praia accorde une prolongation de 12 mois pour la garantie de prêt de 2,4 millions USD

copyright : newsaero

Le 1er décembre 2022, l’Etat cap-verdien a garanti pour une durée de 4 ans, un prçet de 250 000 000 d’escudos, sollicté pat Transportes Aéreos de Cabo Verde auprès de la banque cap-verdienne Caixa Economica deCabo Verde (CECV) pour la mise en oeuvre de son plan de restructuration.

La garantie accordée par l’Etat Cap-Verdien au prêt bancaire contracté par TACV (Cabo Verde Airlines), ne durera plus quatre ans mais désormais cinq. Le 27 mars 2024, le conseil des ministres a autorisé la Direction générale du trésor à approuver la prolongation de cette garantie pour une année supplémentaire. une approbation intervenue après que Cabo Verde Airlines ait demandé et obtenu de CECV la prolongation d’un an supplémentaire de la dated’échéance de ce crédit.

« Compte tenu de ce qui précède, l’Etat, en tant qu’actionnaire majoritaire, compte tenu du rôle important que joue TACV dans le secteur du transport aérien au niveau national et de la diaspora, reconnaît la nécessité d’accompagner l’entreprise dans le développement de ses activités, pour assurer le mainten de son exploitation et l’accomplissement de ses obligations contractuelles, par extension de la garantie susvisée », affirme la résolution du conseil ministériel, signé du Premier ministre José Ulisses de Pina Correira e Silva, et publiée au journal officiel du Cap-Vert.

Suite de l’article ici

Libye : Medsky Airways se pose à Tunis, sa première destination en Afrique

copyright : newsaero

En lançant ses opérations en septembre 2022, Medsky Airways s’est initialement concentrée sur l(‘Europe, desservant trois pays. La compagnie aérienne privée libyenne vient récemment d’élargir son réseau en ajoutant sa toute première destination africaine à savoir Tunis.

Medsky Airways dessert désormais la capitale tunisienne, au départ de deux villes libyennes. Jeudi 4 avril 2024, le transporteur a lancé son service Tripoli-Mitiga-Tunis, à raison de cinq vols hebdomadaires. Le lendemain, il enchainait avec la route Misrata-Tunis, pour deux vols hebdomadaires.

L’introduction de ces nouvelles routes aériennes par Medsky enrichit les options proposées par les compagnies aériennes aux voyageurs se rendant en Tunisie, répondant aux besoins des familles et des professionnels se déplaçant entre ces deux pays voisins. MedSky Airways est en competition sur ces corridors avec d’autres compagnies aériennes telles que Afriqiyah Airways, Libyan Wings, Libyan Airlines, Tunisair ou encore Berniq Airways.

Suite de l’article ici

Avec le soutien de la BAD, le Rwanda démarre la construction de son Centre de formation aux metiers de l’aérien

copyright : newsaero

Le gouvernement rwandais s’est donné pour objectif de moderniser son aviation civile, dans l’optique de devenir une référence africaine en la matière ,mais aussi de faciliter le développement économique du pays dans son ensemble. Pour y arriver, Kigali a lancé plusieurs projets aéronautiques, le dernier en date étant la construction du Centre d’excellence pour les compétences aéronautiques (CEAS).

Le chantier de construction du Centre d’excellence pour les compétences aéronautiques est officiellement lancé. Le ministre rwandais des infrastructures, Fidèle Abimana, a présidé la cérémonie officielle de lancement ce mercredi 14 février 2024. « Nous ne faisons pas que construire les infrastructures, nous nourrissons les talents, favorisons l’innovation et traçons la voie vers le développement durable », a déclaré le PDG du Rwanda Development Board (RDB), Francis Gatare, à cette occasion.

Le projet prévoit la construction du hangar d’avions du CEAS, pour un coût global des travaux estimé à 53,5 millions USD ; soit 29,1 millions pour la construction des infrastructures et 24,4 millions pour l’acquisition de leurs équipements. La phase 1 devrait utiliser autour de 28 millions dont 198 millions pour les infrastructures et 9, 5 millions pour les équipements. La phase 2 est estimée à 25 millions dont 10, 4 millions alloués aux infrastructures et 14,9 millions aux équipements. C’est ce qui ressort de l’étude d’impact environnemental et social du projet, clôturée par son promoteur, Akagera Aviation, en mai 2023 et publié par la Banque africaine de développement (BAD), qui le financera principalement.

Le CEAS devrait accueillir jusqu’à 490 étudiants et formateurs, alors que le hangar d’avions aura une capacité de huit Beechcraft King Air. La construction de ces deux infrastructures durera 2 ans.

Suite de l’article ici

Astral Aviation et Ethiad Cargo activent leur partenariat de fret pour booster les échanges entre l’Afrique et les Emirats

copyright : newsaero

Le 6 février 2023, Astral Aviation et Ethiad Cargo ont signé un protocole d’accord (MoU) pour étendre la portée de la branche fret d’Ethiad Aviation en Afrique. Après plus d’une année d’attente, cet accord est enfin entré en vigueur.

Plus d’une année après sa signature, le protocole d’accord entre Astral Aviation et Ethiad Cargo est enfin entré en vigueur. Le vol inaugural Nairobi (Kenya)-Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) couvert par ce MoU a eu lieu le 21 mars 2024. « Ce vol a marqué le début d’une collaboration prometteuse, suite au protocole d’accord (MoU) signé entre les deux transporteurs, visant à étendre la portée d’Etihad Cargo sur le marché africain » affrle Astral Aviation.

« Le vol inaugural a été stratégiquement programmé pour répondre à la demande croissante de transport de fleurs, démontrant la synergie entre la portée mondiale d’Ethiad Cargo et le solide réseau africain d’Astral Aviation. Cette opération réussie a démontré le potentiel du partenariat à améliorer la capacité de fret et à offrir des solutions logistiques efficaces, en particulier pour les expéditions urgentes telles que les marchandises périssables« , affirme le transporteur 100% cargo.

Après le succès du vol inaugural, Astral Aviation reprendra ses opérations hebdomadaires au départ d’Abou Dhabi à partir du 28 mars prochain (au lieu du 1er avril 2023). De son côté, Ethiad Cargo offrira une capacité cargo supplémentaire à ses partenaires et clients, via des vols passagers quotidiens prévus vers Nairobi à partir du 1er mai prochain. Etihad Cargo exploite également un service cargo hebdomadaire qui relie Nairobi à Amsterdam (Pays Bas) via le hub du transporteur à Abu Dhabi.

suite de l’article ici

Le Sénégal obtient un financement de 300 millions EUR pour l’extension de l’aéroport international de Dakar

copyright : newsaero

Mis en service en novembre 2017, l’aéroport international Blaise Diagne (AIDB) de Dakar a actuellement une capacité annuelle de 3 millions de passagers. Alors qu’elle a quasiment atteint cette capacité en 2023 (2,9 millions de passagers), son extension s’impose.

Le Sénégal a sécurisé avec succès 300 millions d’euros pour financer l’expansion de l’Aéroport International Blaise Diagne. Les fonds seront alloués à l’augmentation de la capacité d’accueil des passagers de 40% ainsi que le construction d’un terminal dédié au transport fret, avec l’objectif ambitieux de positionné l’aéroport comme un hub aéroportuaire de premier rang en Afrique de l’Ouest d’ici 2025.

suite de l’article ici

Le Parlement de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est appelle à une accélération de la libéralisation de l’espace aérien commun

copyright : newsaero

Lorsque les dirigeants de l’Afrique de l’Est ont ressuscité la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) en 2000, après une interruption prolongée depuis 1977 dans la foulée de la fermeture de East African Airways, ils imaginaient un ciel sans frontières. Pourtant, malgré cette vision audacieuse, l’espace aérien commun reste encore fragmenté par des règles nationales rigides.

Accélérer la libéralisation et la domestication de l’espace aérien de l’EAC ; le déclarer commun à toutes les compagnies aériennes et agréées par les Etats membres ; envisager d’élargir le mandat de l’Agence de surveillance de la sûreté et de la sécurité de l’aviation civile d’Afrique de l’Est (SASSOA), pour inclure la coordination des compagnies aériennes opérant au sein de la Communauté et de leurs horaires de vol ; demander d’urgence aux compagnies aériennes nationales et privées opérant dans la Communauté de coordonner leurs horaires de vol, comme l’exige l’article 92 du traité, afin de promouvoir des voyages flexibles et pratiques au sein de la Communauté.

Voilà les résolutions formulées par l’Assemblée législative de l’EAC au conseil des ministres de la Communauté ce mardi 12 mars 2024, à l’initiative des députés Paul Musamali Mwansa, Kennedy Musyoka Kalonzo et Gerald Blaks Siranda.

Les membres de l’EAC comprennent 8 pays : RDC, Burundi, Kenya; Rwanda, Somalie, Sud Soudan, Ouganda et Tanzanie.

suite de l’article ici

L’ Afrique à l’heure de la production deSAF

copyright : newsaero

Alors que l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) milite pour une aviation pleinement décarbonée à l’horizon 2050, la production de carburant d’aviation durable (SAF) présente un énorme potentiel économique. Un potentiel dont plusieurs pays africains devrait pouvoir profiter à commencer par l’Afrique du Sud.

Le 24 novembre 2023, l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale délivrait les premiers résultats de l’étude de faisabilité dans le cadre du Programme ACT-SAF, révélant que la Côte d’Ivoire, le Rwanda et le Zimbabwe réunissaient les conditions pour produire du carburant d’aviation durable.

L’Afrique du Sud qui avait précédemment été présentée comme ayant le potentiel pour produire du SAF, a vu justement naître un fleuron dans le domaine. En effet la sud-africaine Sasol, spécialisée dans les produits chimiques et l’énergie, s’est associé à l’entreprise danoise Topsoe opérant dans les technologies de réduction de CO2 pour créer Zaffra, société spécialisée dans la la production et la distribution de carburant d’aviation durable.

Suite de l’article ici

EgyptAir en pourparlers pour le lancement des vols directs vers la Somalie

copyright : newsaero

EgyptAir pourrait desservir Mogadiscio d’ici la fin de l’année, au départ du Caire. En prélude au lancement de ses vols reliant les capitales égyptienne et somalienne, une délégation du transporteur a rencontré le directeur général de l’Autorité de l’Aviation Civile de Somalie (SCAA), Ahmed Macallin Hassan, ce lundi 18 mars 2024. A cette occasion, elle a visité le siège de la SCAA et inspecté l’aéroport international Aden Abdulle de Mogadiscio.

La visite d’EgyptAir intervient quelques semaines après celle de Saudi Airlines, qui projette aussi de lancer ses liaisons d’ici la fin de l’année. Les pavillons nationaux égyptien et saoudien deviendront la huitième et la neuvième compagnie aérienne étrangère à desservir la Somalie, après Turkish Airlines, Qatar Airways, Ethiopian Airlines, Flydubai, Air Djibouti, Uganda Airlines et Kenya Airways.

« Maintenant que nous avons des vols au départ et à destination du Moyen-Orient, nous souhaitons accueillir les compagnies aériennes européennes intéressées par des vols depuis et à destination de l’aéroport international Aden Abdulle », affirme le DG de la SCAA. Selon monsieur Hassan, ces vols internationaux facilitent le déplacement des hommes, et contribue au développement de l’économie et à la réputation de la Somalie.

Suite de l’article ici

Le bailleur Abelo Capital reprend son ATR72-600 auprès de cet opérateur africain

copyright : newsaero

Arrivé en Afrique flambant neuf, cet avion ATR72-600 est aujourd’hui âgé de 9 ans.

L’ATR 72-600 quitte désormais la flotte de Tsaradia, la filiale domestique de Madagascar Airlines. L’appareil a été remis par son bailleur. L’avion a décollé d’Antananarivo le mercredi 13 mars 2024, en direction de Thessalonique, en Grèce.

Cet avion, propriété du bailleur irlandais Abelo Capital Aviation, avait été intégré à la flotte de la compagnie aérienne malgache en mars 2015 en tant que premier utilisateur. Il a maintenant 9 ans.

Selon les données de Flightradar, l’appareil a été mis hors service le 30 janvier 2024.

Suite de l’article ici

Le Gabon confie à un consortium tchèque la modernisation des aéroports de Makokou, Oyem, Port-Gentil et Franceville

copyrght : newsaero

Le Gabon a récupéré à l’ASECNA la gestion commerciale de ses principaux aéroports domestiques après avoir dénoncé le contrat liant les deux parties. Désormais, la partie gabonaise prépare la rénovation de ces plateformes afin de booster son trafi aérien intérieur.

Le gouvernement gabonais a déjà choisi qui rénovera les aéroports domestiques de Makokou, Oyem, Port-Gentil et Franceville. Il s’agit de Transcon Electronic Systems et Koma Modular. Le 29 janvier, à Libreville, le ministre gabonais des Transports, de la Marine Marchande et de la Mer, le Capitaine de vaisseau Dieudonné Loïc Ndinga Moudoula, et les représentants respectifs des deux entreprises tchèques, Ilja Mazanek et Tomas Borecky, ont signé un mémorandum d’entente à ce propos, a révélé Africa Intenlligence, le 15 mars 2024.

Pour les plateformes de Makokou et d’Oyem, il est question d’effectuer une restauration complète des infrastructures (terminaux, pistes, tours de contrôle etc.). A Port-Gentil, les travaux couvriront la réhabilitation, les bâtiments et le système de climatisation. L’aéroport de Franceville fera quantà lui l’objet d’une rénovation partielle, portant sur la réfection du bâtiment, du système d’enregistrement des baggages, de la piste, de l’éclairage et des équipements de lutte contre les incendies.

Transcon, spécialiste des aéroports modulaires, effectue déjà des travaux similaires au sénégal dans le cadre du Programme de réhabilitation des aéroports du sénégal.

suite de l’article ici

Kenya : Skyward Express accueille son troisième Fokker 100, attend un Fokker 70 prochainement

copyright : newsaero

Installée à l’aéroport de Wilson à Nairobi, Skyward Express s’est illustré par une croissance exceptionnelle au fil des années, s’imposant ainsi comme un acteur incontournable du secteur intérieur au Kenya. En vue de consolider sa position, la compagnie aérienne privilégie le renforcement de ses capacités par l’acquisition stratégique d’avions Fokker.

Les livraisons d’appareils Fokker se poursuivent chez Skyward Express. Le transporteur privé kényan a réceptionné son troisième Fokker F100. L’appareil est arrivé le vendredi 8 mars 2024 à Nairobi en provenance de l’aéroport militaire de Woensdrecht (Pays -Bas) après des escales successives à Luxembourg, El alamein et Djibouti. Agé de 32 ans, cet avion était précédemment exploité par la compagnie aérienne roumaine Carpatair. il est la propriété de la société hollandaise Air Fleet Support et peut accueillir jusqu’à 105 passagers. C’est le deuxième F100 que la compagnie reçoit en l’espace d’un mois, le précédent ayant été introduit le 10 février dernier, et le tout premier en juin 2023.

Selon les informations de Newsaero, Skyward Express attend un autre Fokker, cette fois-ci le modèle F70. L’appareil est actuellement stationné à la base aérienne de Woensdrecht (Pays-Bas). Avec ces deux dernières acquisitions, la flotte de Skyward Express comprendra désormais trois F100, deux F70, deux F50, un Dash 8-300.

suite de l’article ici

United Airlines desservira Marrakech en octobre, sa 5ème destination en Afrique

Bientôt une nouvelle destination sur le réseau africain d’United. Il s’agit de Marrakech, que le transporteur desservira depuis New York-Newark, à partir du 24 octobre prochain.

Dans un communiqué publé ce jeudi 7 mars 2024, la compagnie américaine annonce trois vols hebdomadaires en Boeing 767-300ER de 167 sièges (46 en classe affaires, 22 premium plus et 99 en classe économique).

En situation de monopole sur la route reliant Marrakech à New York, United est la compagnie aerienne offrant le plus de desserte en Afrique au départ de New York.Le lancement du service vers Marrakech s’inscrit dans un projet d’extension de son réseau mondial, qui comprend aussi NY-Tokyo et NY-Cebu.

Suite de l’article ici

EgyptAir Maintenance & Engineering renouvelle sa certification FAA pour la 13e année consécutive

copyright : newsaero

EgyptAir Maintenance & Engineering est toujours aux normes de la Federal Aviation Administration. Pour la treizième année consécutive, la branche maintenance réparation et révision d’EgyptAir a passé avec succès l’audit de la FAA, a annoncé le groupe aérien ce mercredi 6 mars 2024.

Cet audit vise non seulement à maintenir ses certifications internationales, mais aussi à élargir sa clientèle, en améliorant continuellement ses services.

L’audit qui s’est fait à distance ( via l’application Zoom) a porté sur l’administration générale pour l’assurance qualité, la sécurité de la maintenance, les hangars de l’entreprise, les entrepôts techniques, les ateliers révision des équipements, les ateliers de révision des composants aéronautiques, les ateliers de carrosserie, les magasins d’outillages et d’étalonnage, les équipements de support et les programmes de formation.

Suite de l’article ici

Ethiopian Airlines devient le premier client africain du Boeing 777 X avec jusqu’à 20 unités en commandes

Boeing et Ethiopian Airlines ont annoncé le mardi 5 mars dernier un accord pour l’achat de huit appareil de type 777-9 en configuration passagers et l’option sur 12 appareils supplémentaires. (Image: Boeing)

Le Boeing 777X est un avion exceptionnel à bien des égards. Sa mise en service est prévue courant 2025 après plusieurs années de retard. Il se distinguera par sa longueur impressionnante de 77 mètres, ce qui en fera l’avion commercial le plus long du monde. De plus, il sera propulsé par deux moteurs GE9X, les plus imposants actuellement disponibles avec un diamètre de 3,40 mètres. En outre, ce qui le rend unique est que l’extrémité de ses ailes sera pliable, une caractéristique inédite sur un avion de ligne.

Boeing et Ethiopian Airlines ont annoncé ce mardi 5 mars 2024 la conclusion d’un contrat portant sur l’achat de huit avions de passagers 777-9, avec une clause optionnelle pour 12 autres unités. Le transporteur national éthiopien devient ainsi le premier client africain de ce modèle, décrit par l’avionneur américain comme « hautement économe en carburant ».

Selon le PDG du groupe Ethiopian Airlines, M. Mesfin Tasew, cette décision s’inscrit dans une stratégie visant à moderniser et développer leur flotte, tout en améliorant leursperformances opérationnelles et leur engagement envers la durabilité environnementale.

M. Tasew a déclaré: «  Nous sommes ravis de continuer à établir la tendance dans l’aviation africaine en adoptant des technologies de pointe pour améliorer nos services et la satisfaction de nos clients. En améliorant nos performances opérationnelles et notre engagement pour la durabilité environnementale, le 777-9 offre plus de flexibilité, une consommation de carburant réduite et des émissions de carbone. Nous sommes reconnaissants envers Boeing pour leur partenariat de longue date et leur soutien, et nous avons hâte de voir voler le 777-9 dans les cieux africains et au-delà ».

Suite de l’article ici

Libye : EgyptAir relance ses vols réguliers vers Misrata après 10 ans d’absence

copyright : newsaero

EgyptAir transporte à nouveau des passagers entre Le Caire et Misrata, après 10 ans de suspension. Le transporteur a relancé ce service le jeudi 29 février 2024.

Le vol inaugural reliant la capitale égyptienne à la ville située au nord-ouest de la Libye a décollé à 15h17, et s’est posé à 17h56. Il était opéré avec un Boeing 737-800 de 244 places ( 24 en classe affaire et 120 en économie). Désormais, le pavillon national égyptien propose un voyage par semaine sur cet itinéraire où il est en concurrence avec Afriqiyah Airways et Berniq Airways.

Yehia Zakariya, Président du Conseil d’administration, a déclaré que la décision de rouvrir la route a été motivée par l’augmentation du trafic entre Libye et l’Egypte, s’alignant ainsi sur les principes de l’offre et de la demande. cette initiative reflète également la stratégie plus large d’AegyptAir visant à étendre son réseau africain, notamment dans des lieux clés où un nombre significatif d’Egyptiens résident et travaillent.

suite de l’article ici

Le Gabon récupère la gestion de ses aéroports intérieur à l’ASECNA

copyright : NEWSAERO

Depuis l’arrivée du Général de bridage Clotaire Oligui Nguema à la tête du Gabon le 30 août 2023, la volonté d’atteindre une pleine souvereineté dans le secteur de l’aviation civile devient de plus en plus apparente. En parallèle avec le projet en cours de la compagnie aérienne nationale, le pays a lancé un plan de transfert à l’Etat de la gestion des aéroports domestiques, actuellement assurée par l’Agence pour la Sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Les aéroports d’Oyem et de Port-Gentil ne seront bientôt plus gérés par l’ASECNA comme le prévoit le contrat de délégation liant l’Agence à l’Etat gabonais. Ce dernier  » a décidé de dénoncer ledit contrat », a annoncé l’Agence nationale de l’aviation civile ( ANAC) du Gabon ce mercredi 28 février 2024.

Dans l’optique du transfert de compétence à la partie gabonaise, le ministère des Transports, de la Marien Marchande et de la Mer a diligenté une mission sur le terrain, du 18 au 25 février, pour « faire un inventaire contradictoire » (entre l’Etat et l’ASECNA) des infrastructures, équipements, biens meubles et services des aéroports d’Ayem et de Port Gentil.

Suite de l’article ici

GA Telesis livrera un deuxième Boeing 737-800F à Kenya Airways « dans quelques semaines »

copyright : newsaero

Le premier Boeing 737-800F de Kenya Airways, également fourni par GA Telesis a été livré à Nairobi le 20 janvier 2024.

Kenya Airways recevra un second Boeing 737-800F au cours de l’année 2024 dans le cadre de l’accord conclu avec GA Telesis. Cette information a été confirmée par le bailleur américain dans un communiqué publié le mardi 20 février 2024. Son arrivée à Nairobi est prévue dans quelques semaines, a déclaré au média Freightwaves, Robert Convey, vice-président senior des ventes et marketing chez Aeronautical Engineers Inc, l’entreprise en charge de la conversion.

Le premier avion de type Boeing 737-800F, également fourni par GA Telesis, a été livré le mois dernier. cet avion, âgé de 22 ans, a été converti en configuration cargo par Aeronautical Engineers Inc(AEI) dans ses installations de Miami, de novembre 2022 à juillet 2023. Il était précédemment utilisé pour des vols de passagers jusqu’en février 2020, opérant pour la défunte compagnie bangalaise Regent-Airways. Depuis sa mise en service, il vole vers Nairobi, Sharjah, Harare (Zimbabwe) et Lusaka (Zambie), avec des escales occasionnelles à Mogadiscio et Mumbai, selon Flightradar24.

suite de l’article ici

La Gambie sollicite Ethiopian Airlines pour la création de sa compagnie aérienne

copyright : newsaero

Au cours des dernières années, de nombreux pays africains ont fait appel à Ethiopian Airlines (ETH) afin de bénéficier de son expertise dans la création de compagnies aériennes semi-publiques. La Gambie a également opté pour cette approche et est actuellement engagée dans des discussions avezc la principale compagnie aérienne éthiopienne en vue de concrétiser ce projet.

Le gouvernement gambien aimerait bénéficier de l’expertise d’Ethiopian Airlines pour créer sa compagnie aérienne nationale. C’est la demande formulée par le vice-président gambien, Mohamed B.S Jallow, à l’endroit du PDG et du conseil d’administration de la plus grande compagnie aérienne africaine, à son siège à Addis-Abeba, ce lundi 19 février 2024. Cette rencontre est intervenue 24 heures après la participation de la délégation gambienne au 37ème sommet de l’Union africaine (UA), tenue dans la capitale éthiopienne.

Ethiopian Airlines est actuellement actionnaire de trois transporteurs africains, à savoir Malawi Airlines, Zambia Airways et la togolaise Asky Airlines. Le porte-drapeau éthiopien détenait également des parts dans la défunte Tchadia Airlines, dissoute en août 2022, après seulement quatre ans d’existence émaillée d’interruptions épisodiques. Mais aussi dans Ethiopian Mozambique Airlines qui a fermé boutique en mai 2021.

Le transporteur éthiopien a par ailleurs participé à la création de la compagnie aérienne Nigeria Airlines. Mais le projet, dans lequel elle détient 49% n’a toujours pas décollé et est aujourd’hui au coeur d’un scandale après de multiples dénonciations. Notons que depuis 2 ans ,la RDC a également sollicité Airlines pour la mise en place de Air Congo, une joint-venture 49/51 dont le lancement est prévu courant 2024.

suite de l’article ici

Comores : Int’Air Îles contraint d’interrompre ses vols pour cause de conflit avec le propriétaire de son avion

copyright : newsaero

Au pic de ses activités, la Comorienne Int’Air Îles reliait avec dynamisme le territoire français de Mayotte, la Tanzanie et Madagascar. cependant, depuis 2021, la compagnie a fait face à des défis inattendus, ses opérations connaissant des hauts et des bas. En effet, le destin d’un seul avion détermine désormais le cours de ses activités, créant ainsi une danse aérienne empreinte d’incertitude.

Les vols d’Int’Air Îles sont suspendus depuis un mois. A l’origine de cette suspension, le litige entre le transporteur et Van Air Europe, propriétaire du seul avion (Let L-410UVP-E Turbolet de 19 places), rapporte le journal La Gazette des Comores. Selon Int’AirÎles, l’affreteur tchèque lui a écrit le 2 janvier, pour l’informer que l’aéronef ira en maintenance lourde en République tchèque, huit jours plus tard, pour une durée de six semaines, avant de reprendre service aux Comores.

 » J’ai refusé, j’ai demandé un mois, le temps que nous cherchions un autre appareil, pour ne pas laisser tomber les passagers », affirme le PDG d’Int’Air Îles, Seffoudine Inzoudine, dans un communiqué. Face au refus du loueur, la partie comorienne a saisi la justice, pour faire valoir ses droits. Elle a eu gain de cause devant le tribunal de commerce de Mutsamudu (Comores), qui a ordonné l’immobilisation de l’aéronef à l’aéroport de Ouani, le 10 janvier dernier.

La défense a saisi le juge des référés le 26 janvier. Le 1 er février, ce dernier a ordonné l’annulation de l’ordonnance du tribunal de commerce mais Int’Air Iles avait entre temps signé avec la société tchèque au fond « rendant l’annulation en référé juridiquement infondée »

Suite de l’article

Ethiopian Airlines lauréat du Prix du Développement Durable

copyright : newsaero

Lors des Annual Recognition Awards 2024 des BRICS -CCI qui ont eu lieu à Delhi, Ethiopian Airlines a reçu le « Corporate Achievement Award ».

La BRICS-CCI est une organisation mère qui promeut le commerce et l’industrie dans les nations BRICZ.

La Chambre de Commerce et de l’Industrie des BRICS a été fondée en 2012 avec le concours d’ acteurs économiques majeurs de la zone BRICS. Elle est rattachée à NITI Aayog et reconnue par les Nations Unis.

Créneaux horaires à Londres : Air Peace au coeur des discussions entre le gouvernement nigérian et les autorités britanniques

copyright : Newsaero

Le gouvernement fédéral du Nigeria a réitéré son engagement à soutenir la croissance et l’expansion des compagnies aériennes nigérianes afin de leur permettre de prospérer et de conquérir de nouveaux marchés. sous la direction du ministre Festus Keyamo, les autorités aéronautiques nigérianes se sont rendues à Londres le vendredi 26 janvier pour discuter avec les responsables du département des Transports du Royaume-Uni de la manière de surmonter le problème d’attribution des créneaux horaires à la compagnie aérienne Air Peace pour ses vols à destination de l’aéroport de Gatwick à Londres.

« Air Peace avait précédemment reçu l’approbation d’opérer des vols vers l’aéroport de Gatwick à Londres au départ de Lagos, mais s’est vu attribuer un créneau d’horaires ad hoc qui ne convenaient pas à un service de vols réguliers », explique le ministère. « Keyamo exige une attribution adéquate des créneaux horaires afin de permettre à la compagnie aérienne d’avoir des horaires de départ et d’arrivée fixes et cohérents conformes à un service de vols réguliers », a-t-il ajouté.

Air Peace la plus grande compagnie aérienne du Nigéria est déterminée à étendre ses opérations à Londres et à d’autres destinations internationales. En septembre, la compagnie a obtenu l’autorisation d’opérateurs tiers (Third Counrty Operator -TCO) du Royaume-Uni, qui lui permet de voler vers le Royaume-Uni. cependant, depuis l’obtention de cette autorisation, après avoir satisfait à toutes les exigences requises, l’attribution des créneaux horaires dans les aéroports londoniens reste le principal obstacle qui empêche la compagnie de lancer ses vols directs vers Londres.

Suite de l’article ici

Ethiopian Airlines réceptionne deux Boeing 737 Max 8, retire un Boeing 737-800 de 16 ans pour démantèlement

copyright : Newsaero

Ethiopian Airlines est le principal exploitant d’avions Boeing 737 MAX en Afrique. son carnet de commandees comprend près de 35 appareils, dont plusieurs seront livrés tout au long de 2024.

Les livraisons d’avions ont repris chez Ethiopian Airlines. La compagnie aérienne nationale éthiopienne a reçu deux nouveaux Boeing 737 MAX 8. Le premier appareil, tout juste sorti d’usine, est arrivé à Addis -Abeba le 14 janvier dernier. Il a été mis en service dès lelendemain. le deuxième appareil du même type est arrivé à Addis-Abeba hier, le mercredi 24 janvier 2024. Cet avion a 4 ans et a précédemment volé aux couleurs de la compagnie canadienne Flair Airlines. selon les informations avancées de la flotte de Ch-aviation, il s’agit d’un actif de la société américaine de location d’avions Airborn Capital.

Suite de l’article ici

flydubai inaugure son service vers Mombasa, sa 12ème destination en Afrique

copyright : newsaero

Dubaï a connu une croissance constante des investissements en provenance d’Afrique depuis l’Expo 2020, avec plus de 26 000 entreprises africaines enregistrées auprès de la chambre de Dubaï. Surfant sur cette dynamique, flydubai a décidé de densifier son réseau africain pour soutenir le commerce et le tourisme entre les Emirats arabes unis et le continent.

Comme annoncé le 31 août 2023, flydubai a lancé sa route Dubaï-Mombasa ce mercredi 17 janvier 2024. Comme il est de tradition, le vol inaugural a été accueilli avec jets d’eau, lors d’une brève cérémonie présidée par le ministre kenyan des Transports, Kipchumba Murkomen.

« Le lancement de cette route est monumental pour le secteur aéronautique du Kenya et pour la population de la région côtière, car il augmentera le nombre d’arrivées de touristes à Mombasa, en provenance des réseaux flydubai, ce qui entraînera la croissance du secteur de l’hôtellerie et du tourisme, la création d’emplois directs et indirects, et la revitalisation des économies de la ville de Mombasa et de la région dans son ensemble« , pense le membre du gouvernement.

suite de l’article ici

Lybie: Reprise des vols réguliers entre le Lybie et les pays de l’UE prévu pour avril 2024

copyright : newsaero

En décembre 2014, l’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne (EASA) a interdit les vols directs entre la Libye et l’Union européenne (UE). depuis plus de cinq ans, les autorités libyennes négocient pour que l’EASA lève cette interdiction, en mettant en avant les progrès réalisés dans le rétablissement de la sécurité et la sureté de son aviation civile.

Les vols directs entre la Libye et l’UE pourraient reprendre en avril prochain, après environ dix ans de suspension. C’est à cette date que l’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne devrait retirer le pays de sa liste noire. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le directeur de l’Autorité libyenne de l’aviation civile, Mohamed Shlibek, a rapporté The Libya Observer vendredi 12 janvier 2024. Selon le responsable, ce retrait est la conséquence des résultats positifs enregistré par l’aviation civile libyenne lors des derniers audits internationaux.

Monsieur Shlibek a ajouté que la levée de l’embargo européen coïncidera avec la remise service de l’aéroport international de Tripoli, fermé depuis une décennie. depuis lors, c’est l’aéroport international Mitiga de Tripoli, ancienne plateforme militaire, qui sert de porte d’entrée de la capitale libyenne. Toujours d’après le directeur de l’Autorité libyenne de l’aviation civile, plusieurs compagnies aériennes arabes et étrangères sont prêtes à reprendre leurs vols vers les aéroports libyens.

Suite de l’article ici

A partir de janvier 2024, le Kenya deviendra le premier pays du monde à n’exiger aucun visa

copyright : Newsaero

« C’est avec un grand plaisir, en tant que Président de ce pays extraordinaire, que je fais une annonce historique concernant la décision du gouvernement du Kenya. A partir de janvier 2024, le Kenya sera un pays sans obligation de visa-pour y entrer ». Les mots sont du président de la République William Ruto. Il l’a fait savoir ce mardi 12 décembre 2023 lors de son discours en marge de la 60ème édition de la Jamhuri Day (Jamhuri signifiant  » république » en swahili) – la fête nationale kenyane.

« Il ne sera plus nécessaire pour toute personne de n’importe quel coin du monde de supporter le fardeau de la demande de visa pour venir au Kenya. Pour faire écho à l’appel du peuple Turkana au monde: « Tobong u Lorre! » Le Kenya a un message simple à l’humanité : Bienvenue chez vous! », a-t-il martelé de façon claire.

Pour la mise en oeuvre de cette nouvelle politique de suppréssion des visas, le pays a développé une plateforme numérique pour garantir que tous les voyageurs se rendant au Kenya soient identifiés à l’avance. Tous les voyageurs obtiendront une autorisation de voyage electronique.

Suite de l’article ici

KlasJet positionne un avion Boeing 737 à Abidjan pour la Coupe d’Afrique des Nations

(Photo by Fabrizio Gandolfo/SOPA Images/Sipa USA) Credit: Sipa USA/Alamy Live News

KlasJet, leader mondial des vols individuels, de groupe et d’entreprise sur mesure annonce le positionnement stratégique de l’un de ses avions, un Boeing 737, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à partir du 10 janvier 2024. Un choix qui intervient avant la très attendue Coupe d’Afrique des Nations (CAN.

Pendant la CAN, l’avion de KlasJet sera prêt à desservir des destinations clés, notamment Abidjan et Yamoussoukro. Cela représente une occasion exceptionnelle pour les équipes sportives, les organisateurs d’évènements et les voyageurs exigeants à la recherche de luxe et de commodité.

Les vols affrétés avec KlasJet offrent une commodité et un confort optimaux aux équipes sportives, en particulier lors de tournois importants tels que la CAN. des horaires de vol personnalisés, des sièges spacieux et des options de restauration sur mesure répondent aux besoins spécifiques des athlètes tout en renforçant l’esprit d’équipe et la motivation.

suite de l’article ici

Astral Aviation signe un partenariat de représentation commerciale (GSA) avec Euro Cargo aviation et Take Off Aviation

copyright: Newsaero

Avec des hubs à Nairobi ( Kenya), Dubaï (Emirats arabes unis), Johannesburg ( Afrique du Sud) et Liège (Belgique), le service cargo d’Astral Aviation couvre un vaste réseau mondial. Pour davantage étendre ses activités, la compagnie aérienne privée kenyane spécialisée dans le transport de fret a désigné Euro Cargo Aviation et Take Off Aviation comme ses représentants commerciaux dans certaines régions du monde.

Depuis le 1er janvier 2024, Euro Cargo Aviation est responsable de la promotion des services de fret d’Astral Aviation en Europe, aux Etats-Unis et aux Emirats arabes unis ; alors que Take Off Aviation joue le même rôle en Afrique du Sud. « Cela implique de commercialiser la capacité de fret de la compagnie aérienne auprès de clients potentiels, d’entreprisers, de transitaires et d’autres entités concernées », précise le transporteur privé cargo kenyan, dans un communiqué publié le 4 janvier.

suite de l’article ici

L’Embraer E190 de Bestfly, inactif depuis plus d’un an, a enfin trouvé un client en Afrique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA copyright: Newsaero

L’E190 de Bestfly, son premier du type, n’a jamais connu une exploitation commerciale régulière. Placé sous la bannière de sa filiale capverdienne, il avait été acquis le 27 avril 2022 dans le cadre d’un bail locatif conclu avec ACIA Aero Leasing.

L’Embraer E190 de Bestlfy entrera en opération dans les prochains jours sous les couleurs d’Air Burkina. L’Intégration de l’avion se prépare actuellement pour ses opérations imminentes. A son arrivée à Ouagadougou, ce week-end, l’appareil a été visité par le ministre des transports, Roland Somda, et il restera sur place pour toute la durée du contrat ACMI, initialement prévue pour 3 mois.

L’avion peut accueillir jusqu’à 100 passagers dont 12 en classe 1ffaires. Il est âgé de 16 ans.

Son arrivée vient renforcer les capacités opérationnelles d’Air Burkina qui ne dispose que d’un seul avion, un Boeing 737-500 loué chez Via Air (Centrafrique) tandis que sa flotte propre ( un E175 et deux E195) est clouée au sol faute de maintenance. « Les pouvoirs publics travaillent à trouver une solution pérenne pour sortir la compagnie nationale de la zone de turbulence qu’elle traverse » affirme le ministère des Transports. Il sera déployé sur le timide réseau domestique et régional de la compagnie qui comprendra une demi-dizaine de routes.

Suite de l’article ici

ACI Afrique assiste l’Aéroport International de Djibouti pour sa certification

copyright : Newsaero

L’Etat djiboutien projette de certifier l’aéroport international de Djibouti-Ambouli (AID). Pour y arriver, il a sollicité l’expertise de plusieurs institutions, la dernière en date étant ACI Afrique, la branche africaine du Conseil international des aéroports (ACI).

ACI Afrique apporte son expertise au projet de certification de l’aéroport international de Djibouti-Ambouli. Du 1er octobre au 23 novembre 2023, l’institution a effectué des sessions de formations à destination 55 personnels de l’AID, en gestion des services de sauvetage et de lutte contre l’incendie sur les aéroports, plannification des exercices et simulation pour la gestion des mesures d’urgence, et formation de base pour pompier d’aéroport.

« Ces formations entrent dans le cadre de l’accompagnement qu’ACI Afrique fournit à l’AID dans le processus de certification de son aéroport. Cette collaboration va au-delà de la simple formation, englobant des aspects cruciaux tels que la sécurité aéroportuaire, le péril animalier, et bien d’autres domaines essentiels », affirme la branche africaine du Conseil International des Aéroports.

Suite de l’article ici

Nigeria : L’A320 loué par United Nigeria Airlines suspendu après une « confusion » de destination

copyright : newsaero

Ce dimanche 26 novembre 2023, le vol NUA0506d’United Airlines reliant Lagos à Abuja a atterri contre toute attente à Asaba, avant de rejoindre finalement sa destination initiale. Si la compagnie pare de déroutement volontaire en raison des conditions météorologiques, plusieurs autres sources évoquent une erreur de destination par l’équipage étranger de cet avion pris en location ACMI en Bulgarie le mois dernier.

L’Autorité de l’aviation civile du Nigéria (NCAA) a ouvert une enquête. En attendant les conclusions de l’enquête, l’appareil est suspendue de toute activité.

Suite de l’article ici

Projection 2023: +21% de passagers prévues pour les compagnies africaines

copyright: newsaero

A l’issue de la 55eme Assemblée Générale de l’AFRAA ,les résultats de l’étude diligentée sur le trafic aérien en Afrique ont été rendus publique ce lundi 20 novembre prévoyant un nombre de passagers transportés de 87 millions.

Il convient de noter que cette performance de l’année reste inférieure de 18,7% au résultats de 2019, année de référence avant la pandémie du Covid-19. En effet, en 2019, les compagnies africaines avaient accueilli 95,6 millions de passagers sur leurs vols.

D’après la ventilation , la reprise du trafic en 2023 est répartie de manière assez équitable entre les vols domestiques (38% des passagers, 44% des sièges offerts), les vols intra-africains (30% des passagers, 32% des sièges offerts), les vols internationaux (32% des passagers, 24% des sièges offerts).

La répartition géographique montre que l’Afrique du Nord est le principal moteur de cette hausse du trafic. Cette région représente 39,5% du trafic total du continent et 57% du volume du trafic vers l’Europe. Elle est suivie par l’Afrique australe qui représente 19,4% du trafic africain, dont la moitié est captée par les vols dans la région de la SADC.

suite de l’article ici

Dubai Air Show (DAS23): Ethiopian Airlines annonce une commande de 67 appareils

copyright : newsaero

Lors de la deuxième journée du salon aéronautique de Dubaï, Ethiopian Airlines a fait une entrée remarquée en annonçant, ce mardi 14 novembre 2023, une commande importante de vingt Boeing 737 MAX 8 et onze Boeing 787-9. De plus, la compagnie aérienne la plus importante d’Afrique a sécurisé des options d’achat pour 21 modules supplémentaires MAX 8 et 15 Dreamliner 787-9.

A ce jour Ethiopian Airlines exploite déjà treize avions 737 MAX8, dix 787-9 et dix-neuf 787-8. Son carnet de commande actif comprend encore dix-sept 737 MAX8, en plus de quatre gros-porteurs A350-1000.

Suite de l’article ici

L’AIDB et Sénégal Numérique signent un partenariat pour assurer la connectivité et la cybersécurité dans les aéroports

copyright : Newsaero

Afin de devenir le principal hub aérien d’Afrique de l’Ouest, le gouvernement sénégalais prévoit entre autres la modernisation de ses aéroports. Laquelle modernisation passe notamment par la transformation digitale de ces plateformes.

Sénégal Numérique S.A (SENUM° va accompagner l’AIDB SA dans sa transformation digitale et la mise en oeuvre de solutions d’infrastructures pour améliorer la connectivité et la cybersécurité dans les aéroports du Sénégal. Les deux parties ont signé un accord à cet effet ce lundi 6 novembre 2023. Les directeurs généraux des deux structures étatiques, Abdoulaye Dieye et Cheikh Bakhoum ont paraphé le partenariat à la direction générale de AIDB SA, à Diass, en présence de leurs proches collaborateurs.

Ce partenariat intervient quelques jours après la 70ème assemblée de l’ACI (Airport Council International)_Afrique, tenus à Dakar, et au cours de laquelle les questions de connectivité et de cybersécurité étaient au centre des débats. Durant les travaux de manière unanime, les panélistes ont convenu désormais que les aéroports africains doivent suivre rapidement l’évolution des tendances mondiales en matière de voyage intelligent des passagers. Dans ce contexte ACI Afrique a lancé une enquête approfondie sur la technologie et l’innovation dans les aéroports africains en août 2023.

Suite de l’article ici

Cameroun : l’Académie de l’Autorité aéronautique livre sa première cuvée de diplômés en maintenance et recyclage d’aéronefs

copyright: Newsaero

Le 14 novembre 2022, l’école de formation de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) a inauguré sa première promotion de formation en maintenance et recyclage d’aéronefs. après une année de formation théorique et pratique, cette filière, étable en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé, vient de diplômer ses premiers étudiants.

Comment s’est déroulé la formation?

Quelles sont les conditions requises pour accéder à cette formation?

Fin de formation pour la première promotion des apprenantsen maintenance et recyclage d’aéronefs de l’école de formation de la CCAA. Les 14 premiers diplômés ont soutenu du 30 octobre au 2 novembre 2023, en présence d’encadreurs, académiciens et autres experts de l’aviation civile, dont la directrice générale de la CCAA, Paul Koki.

« Ces soutenances interviennent à l’issue de dix mois d’études théoriques et pratiques intenses animées par des experts de l’industrie aéronautique ( des ingénieurs seniors de maintenance aéronautique très expérimentés, des spécialistes de la navigabilité des aéronefs, des pilotes de renom et un collège de progesseurs de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénierie de Yaoundé) », affirme la Training School-CCAA.

suite de l’article ici

La Sénégalaise TRANSAIR signe un accord de distribution avec Sabre

copyright : newsaero

Les vols du groupe Transair sont désormais disponibles sur le système de réservation (Global Distribution System-GDS) de Sabre. Le mercredi 18 octobre 2023, la compagnie aérienne privée sénégalaise a reçu à son siège, sis à Dakar (Sénégal), une délégation du fournisseur de services IT, pour célébrer son intégration à son système. Une intégration qui lui permet une présence dans 15 pays d’Afrique, avec une ouverture au marché américain et anglophone.

Sabre, dont le siège social se trouve à Southlake dans le Texas, est spécialisé dans les technologies et software liés au voyage et opère dans plus de 160 pays dont le Sénégal.

Suite de l’article ici

Algérie: L’aéroport international d’Alger vise 9,5 millions de passagers en 2024

Boosté par la mise en service d’une deuxième piste et surtout la dynamique expansion d’Air Algérie, l’aéroport international Houari Boumediaene veut se positionner plus que jamais un hub pivot reliant les aéroports des différentes capitales africaines, européennes et asiatiques.

L’aéroport international Houari Boumediene d’Alger devrait accueillir 9 à 9,5 millions de passagers d’ici 2024, contre 8 millions envisagés cette année, et 6,5 millions enregistrés l’année dernière. Le directeur général de la plateforme, Mohamed Salah Kouache, l’a annoncé au micro d’Algérie Presse Service (APS), l’agence de presse officielle algérienne, ce samedi 23 septembre 2023, en marge du vol retour marquant l’inauguration de la route Alger (Algérie)- Addis-Abeba (Ethiopie) d’Air Algérie.

Cette augmentation du nombre de voyageurs s’explique par les nouvelles lignes qui ont été ouvertes ou le seront par Air Algérie au cours des mois à venir, notamment vers Douala (Cameroun), caracas (Venezuela) et New york (Etats-Unis). Mais aussi en facilitant les démarches de voyages pour la communauté algérienne, les voyageurs et les passagers, ainsi que pour les opérateurs économiques et les touristes.

Suite de l’article ici

TAAG Angola Airlines réceptionne à Luanda son tout premier avion-cargo, un Boeing 737-800BCF

copyright : Newsaero

Depuis trois ans, l’activité cargo a le vent en poupe chez TAAG Angola Airlines. En 2022, la compagnie a réalisé sur un résultat exceptionnel largement au-dessus de l’objectif annuel. Le transporteur veut capitaliser sur cette dynamique positive en misant désormais sur une flotte dédiée.

TAAG Angola Airlines a pris livraison ce lundi 18 septembre 2023 de son premier avion cargo. Le B737-800 est arrivé à l’aeroport international Quatro de Fevereiro de Luanda aux environs de 13 heures en provenance de Dhaka (Bangladesh).

Agé de 20 ans, il a été converti dans les installations de STAECO, l’aéroport de Jinan en Chine. Il avait précédemment volé en configuration passager sous les coulerus de Ryanair et ASL Airlines Belgium. Selon le module avancé flotte de Ch-Aviation, cet actif est géré par le bailleur américain Babcock & Brown Aircraft Management (BBAM).

suite de l’article ici

Retour haut de page